1. Se balader dans le vieux quartier et au marché 

Pour débuter votre découverte d’Hanoï, vous pourrez commencer par une balade dans le vieux quartier. Centre névralgique de la ville d’un point de vue commercial comme historique, les rues du vieux quartier abritent de nombreux restaurants et boutiques. Chaque rue possède sa spécialité : rue du cuivre, rue des bijoux, rue des vêtements. Sans oublier un vaste marché où l’on trouve les habituels fruits et légumes ainsi que des poissons et des poulets... Encore vivants.

Une fois par an, avant le Têt traditionnel, le vieux quartier devient beaucoup plus trépidant avec l’ouverture du marché aux fleurs de Hang Luoc. Fleurs de pêchers, arbres kumquat et toutes sortes de fleurs traditionnelles et bonsaï se trouvent sur ce marché.

Un bon moyen de prendre la température de cette ville hors du commun.

7 choses à faire à Hanoï pendant le Têt, le Nouvel an vietnamien - Marché aux fleurs


2. Observer les monuments d’Hanoi

Lors de votre balade dans la ville, faites en sorte de tomber sur les différents monuments de la ville. Comme la Cathédrale Saint-Joseph d’Hanoï. Il n’y a rien de particulier à savoir sur ce monument. Si ce n’est qu’elle fut construite par les français en 1886 et que son style néogothique n’est pas sans rappeler celui d’une autre grande dame que nous connaissons bien. Par la suite, arrêtez-vous pour observer la Porte de Quan Chuong, la dernière porte des 16 encore debout pour témoigner de la présence de la muraille qui entourait la ville au 18e siècle. Enfin, vous pourrez continuer votre chemin jusqu’au lac de l’Ouest, ou Tay Ho, pour admirer la pagode Tran Quoc. D’influence bouddhiste, il s’agit de l’une des plus anciennes pagodes du Vietnam.

3. Goûter aux spécialités locales

Comme chaque pays, le Vietnam possède ses spécialités culinaires. Lors de votre arrivée à Hanoï, vous pourrez en profiter pour goûter le fameux Pho. Cette soupe à base de nouilles de riz existe dans sa version avec du poulet, du bœuf . À Hanoï vous pourrez goûter aussi le Bun Cha, des nouilles au porc grillé. Le Banh Bao se présente, quant à lui, sous la forme d’un petit pain farci généralement à la viande et cuit à la vapeur.

Assis sur votre tabouret en plastique, vous pourrez difficilement faire plus local.


4. Voir le mausolée d’Hô-Chi-Minh

Un peu d’histoire maintenant ! A Hanoï vous trouverez un mausolée construit à la mémoire d’Hô-Chi-Minh. Leader de la révolution d’indépendance menée contre la France, l’Oncle Hô avait pour souhait d’être incinéré. C’est donc tout naturellement qu’à sa mort, les vietnamiens décidèrent de lui rendre hommage en construisant un mausolée de plus de 20 mètres de haut au sein duquel il repose à l’intérieur d’un sarcophage de verre. Bon, on a pas été vérifier, d’autant plus que certains prétendent qu’il ne s’agit pas de sa vraie dépouille mais d’une reproduction.

5. Assister au feu d’artifice de la nouvelle année

La ville organisera 30 feux d’artifice, dont le lac Hoan Kiem dans le district de Hoan Kiem, le jardin de fleurs de la rue Lac Long Quan dans le district de Tay Ho, le stade My Dinh dans le district de Nam Tu Liem, le parc Thong Nhat dans le district de Hai Ba Trung, le lac Van Quan dans le district de Ha Dong et ancienne citadelle de Son Tay à la périphérie du district de Son Tay.

Chaque feu d’artifice durera 15 minutes à compter du 24 janvier à minuit, marquant le début du Nouvel An lunaire.

7 choses à faire à Hanoï pendant le Têt, le Nouvel an vietnamien - Fête Dong Da

6. Participer aux fêtes traditionnelles

La capitale vietnamienne est le meilleur endroit pour voir les célébrations traditionnelles du Tet, qui se déroulent toutes entre le deuxième et le septième jour de la semaine du festival.

Le cinquième jour du mois lunaire, les citoyens de Hanoi affluent sur la butte de Dong Da au sud-ouest de la capitale pour célébrer le festival  Dong Da, qui commémore une victoire sur les forces chinoises envahissantes (les collines de la région sont en fait des tumulus,  couvrant les restes de plus de 200 000 soldats chinois enterrés sur le champ de bataille).

Le sixième jour, la citadelle de Co Loa, au nord de Hanoi, voit les habitants en costume former un cortège, comme le faisaient leurs ancêtres il y a longtemps, lors du festival de Co Loa. De nos jours, ce sont des civils qui défilent dans le défilé, à la place des anciens militaires et des mandarins du gouvernement.

Enfin, un festival de calligraphie a lieu tout au long du Tet sur les terrains du Temple de la Littérature dans le vieux Hanoi. Les calligraphes appelés ong do s'installent dans une centaine de stands, pinceau à la main, et écrivent des caractères chinois de bon augure pour les clients payants.

7. Visiter des temples et des pagodes 

Ce sera un excellent moment pour vous de vivre les traditions du Nouvel An vietnamien. Les temples ont tendance à être bondés à cette époque mais vous pourrez interagir avec les locaux, les regarder faire des offrandes, prier et vous sentir prêt à prendre un nouveau départ, maintenant que l'année écoulée est passée. Ce sera une grande expérience lorsque vous célébrerez le Nouvel An au Vietnam en 2020. Vous pouvez passer le Nouvel An au Vietnam en visitant certains endroits comme la pagode du Pillier unique, la pagode des Ambassadeurs, le temple taoïste Quan Thanh,...

0 Commentaires