Guide des adresses de la plus vivifiante métropole du Vietnam.

Pour un endroit aussi riche en histoire - des décennies de guerre et de colonisation ont laissé leurs traces - Ho Chi Minh-Ville (encore souvent appelée Saigon) se sent étonnamment moderne. La métropole se réinvente sans cesse et si on connait que l’embargo commercial américain a été levé il y a seulement 25 ans et que la majorité de la population de cette ville a moins de 35 ans, on commence à comprendre pourquoi.

Une courte période d'investissements étrangers massifs, conjuguée à une urbanisation rapide et à une main-d'œuvre en plein essor, a fait du Vietnam l'une des économies à la croissance la plus rapide au monde, avec Ho Chi Minh-Ville étant dynamique et élégante. Et tandis que les bâtiments de plus en plus hauts continuent de remodeler l’horizon, la ville reste toujours en contact avec la tradition. Vous pouvez toujours trouver le meilleur bol de vermicelles de porc sur un trottoir à quelques pas d'un immense magasin Louis Vuitton.

C’est cette dichotomie - par exemple, un trajet de 50 centimes en scooter et un repas au restaurant japonais à 150 euros - qui a transformé les visiteurs en résidents et les résidents en nouveaux propriétaires d’entreprise. Tout cela diversifie le paysage culturel en constante évolution de la ville. En particulier, les Viet Kieu, les enfants et petits-enfants des réfugiés qui ont quitté le pays pendant la guerre renouent avec leurs racines et inspirent les perspectives contemporaines sur la mode, la gastronomie et l’art des Saigonais. Voici un guide des nouvelles attractions de Ho Chi Minh-Ville.

City guide de Saigon, nouvelles bonnes adresses: Hôtel The Myst

Hôtels

The Myst Dong Khoi

Situé à quelques pas de la tour financière Bitexco de 68 étages, sur une principale artère commerciale de Ho Chi Minh-Ville, rue Dong Khoi, l’hôtel de 108 chambres ressemble à une véritable oasis dans la métropole bruyante et chaotique. Les plantes tropicales poussent sauvagement des balcons encerclés autour de l'extérieur blanc du bâtiment, tandis qu'à l'intérieur, les chambres aux dimensions généreuses et aménagées au style minimale - avec des touches d'artisanat vietnamien vues sur des bancs en bois de rose sculptés à la main et des tambours en céramique.

https://www.themystdongkhoihotel.com/

Hôtel des Arts

Hô-Chi-Minh-Ville propose des options d'hébergement pour les visiteurs de tous les budgets, mais jusqu'à l'ouverture de l'Hôtel des Arts en 2015, il n'était pas facile de trouver un hôtel offrant à la fois des équipements modernes et du charme. Construit dans le style de l’ère indochinoise française décrites dans le roman de Graham Greene intitulé «The Quiet American», publié en 1955, l’hôtel se trouve au cœur du district 3, mais se sent loin des touristes et de l’agitation du centre-ville. Le bar sur le toit, The Social Club, offre l'une des meilleures vues panoramiques sur la ville.

https://www.hoteldesartssaigon.com/

Restaurants

Anan et Nhau Nhau

Nulle ne part ailleurs, la convergence d'ancien et de nouveau style n'est plus apparent que dans la rue Ton That Dam. Les habitants du Vieux Marché vendent des gâteaux de riz frits sur le trottoir au son de machines de karaoké portables, tandis que se cache au centre du bloc le restaurant pionnier expérimental nouveau-vietnamien Anan du chef Peter Cuong Franklin.

Au deuxième étage se trouve Nhau Nhau (ce qui signifie « boire un verre »), un bar décontracté de style rétro doté de vieux disques vinyles et de carreaux de céramique rappelant la gloire de la ville avant la guerre. Mais cette allégeance au passé s’arrête juste avant le menu, qui propose des mash-ups innovants par exemple les tacos banh xeo et les rouleaux au foie gras.

http://anansaigon.com/

City guide de Saigon, nouvelles bonnes adresses: Restaurant Nhau Nhau


Cuisine de rue traditionnelle

Tout le monde connait la soupe pho mais à Ho Chi Minh-Ville, on peut découvrir des versions de soupes de nouilles les plus amusantes: un bouillon de crabe et de tomate bercant des escargots et du poisson frit à Bun Rieu Cua Oc (66 Nguyen Thai Binh); la côte de porc et les boulettes dans un bouillon clair à Bun Moc Thanh Mai (14 Truong Dinh); ou les nouilles sèches avec wontons et lardons chez Hu Tieu Mi Co Giang (176 Bis Phuong Co Giang).

Quartier japonais

Parmi les nombreux groupes d'expatriés à Ho Chi Minh-Ville, la communauté japonaise est la plus visible - en particulier dans le quartier connu sous le nom de Little Japan Town (ruelles bordées par Le Thanh Ton et Thai Van Lung). Un lieu de prédilection des hommes d’affaires et des jeunes fêtards vietnamiens, abrite de nombreux bars, ainsi que des izakayas, des restaurants de nouilles et des salons de massage. Ne manquez pas Tori Soba Mutahiro (8A / A1bis Thai Van Lung), un restaurant minuscule qui vends des bols de ramen - le bouillon riche et gracieux au poulet affiné avec des lambeaux de gingembre frais; Mangetsu Shochu bar (au pied de l'hôtel Azumaya), où vous pouvez prendes des yakitori avec une prune acidulée au vinaigre; et Powers (8A / 2B1 Thai Van Lung), une taqueria sur le toit où vous trouverez des patineurs et des surfeurs japonais font la queue en sirotant une pinte glacée de Sapporo.

Boutiques

Hey Camel

À la fin de l’une des ruelles résidentielles les plus pittoresques d’Ho Chi Minh-Ville, située dans le district 3, se trouve le studio de céramique et la boutique Hey Camel. Utilisant du grès et des émaux vietnamiens traditionnels, le céramiste Leandro Marcelino associe des matériaux et des techniques locaux inspirés du style marocain de son lieu de naissance.

https://www.heycamel.com/

The New Playground

Streetwear définit la mode à Ho Chi Minh-Ville, et l’épicentre de la scène est le centre commercial souterrain The New Playground, un labyrinthe de magasins destinés aux jeunes. L’idée originale de Ryan Son Hoang, membre d’un groupe de jeunes créatifs de Ho Chi Minh-Ville, vaut le détour, rien que pour observer la culture urbaine de la jeunesse vietnamienne.

https://www.instagram.com/thenewplayground/?hl=en

City guide de Saigon, nouvelles bonnes adresses: The New Playground

Moi Dien

La marque Moi Dien, qui a récemment ouvert son premier magasin, propose des silhouettes sculpturales et des pièces enjouées dans des tissus drapés et langoureux. Son fondateur, Tom Trandt Minh Dao, diplômé de Parsons et rentré au Vietnam après ses études et son travail à l'étranger, est l'un des rares designers qui se rapprochent le fossé entre la riche histoire du pays en matière de production textile et la mode expérimentale contemporaine.

https://moidien.com/

0 Commentaires