Le pho est un plat aux multiples saveurs et qui varie d’une région à l’autre. Avec autant de recettes et de variantes, la question se pose: comment manger réellement un bol de pho, à la vietnamienne?

Pho est sans doute le plat vietnamien le plus populaire qui soit. Vous pouvez le trouver pratiquement n'importe où dans le monde. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette spécialité, de ses origines, de ses variations et comment bien profiter de votre bol de pho.

La soupe pho - Spécialité du Vietnam


L'histoire de pho

Malgré sa popularité, personne ne sait exactement d'où provient ce plat. Certains disent que les nouilles de riz ont été apportées au Vietnam par des immigrants cantonais de la province du Guangdong en Chine, tandis que d'autres affirment que la soupe a été influencée par un plat français à l'époque coloniale. Cependant, la plupart des Vietnamiens semblent s'accorder pour dire que le pho est originaire de la province de Nam Dinh, au sud-ouest de Hanoï, puis s'est étendu à d'autres régions du pays.


Les types de pho

De nombreux types de pho ont surgi au cours des derniers siècles, notamment le pho ga (poulet), le pho bo (boeuf) et le pho hai san (fruits de mer). Les saveurs sont également influencées par les différentes régions du Vietnam. Au nord, le bouillon est clair sans beaucoup d'ingrédients ajoutés, ce qui donne un goût équilibré. Au sud, le bouillon est plus plus sucré, s’écartant de la recette originale. Le pho du Centre du Vietnam est connu pour être épicé.

Comment faire du pho ?

Malgré les variations de goût régionales, la plupart des pho contiennent généralement les mêmes ingrédients. Un bol contient trois composants principaux: le bouillon, les nouilles de riz plates et, bien sûr, une sorte de viande. Le cœur du plat est sans aucun doute le bouillon. Maîtriser l'assaisonnement est un exploit difficile et les restaurateurs ne dévoilent pas leurs recettes - des secrets qui traversent leurs familles depuis des générations.

Les épices pour faire la soupe pho

La préparation du bouillon prend beaucoup de temps, en général de sept à huit heures. Il commence par bouillir et mijoter les os de la viande à feu moyen, permettant à l’eau de s’infuser dans des arômes de moelle profonds. Ensuite, des ingrédients tels que des oignons, de l'ail, de la cannelle et d'autres épices médicinales traditionnelles vietnamiennes sont ajoutés.

Les morceaux de viande sont cuits séparément, placés dans un panier et plongés dans une casserole d'eau bouillante pendant quelques secondes avant de se retrouver dans le bouillon. Le processus est pareil pour les nouilles au riz.

Une fois servis, les herbes et les légumes arrivent à votre table, empilés dans un panier. Vous pourrez jouer avec les saveurs. Il est également courant de trouver de nombreuses sauces à la table, du soja à la sauce de poisson. Dans les pays occidentaux, vous pouvez trouver Hoisin et Sriracha.

Comment bien manger pho ?

Prenez une paire de baguettes dans votre main dominante et une cuillère à soupe dans l'autre. Quand vous mangez, vous utiliserez les uns après les autres.

Mais avant de vous plonger dans les délices, dégustez le bouillon seul, sans mélange de condiments. Ajoutez d’autres saveurs pour rehausser encore plus le goût. Pressez un petit morceau de citron vert, ou ajoutez quelques gouttes de sauce de poisson et des germes de soja. Mélangez à nouveau le bouillon avec vos baguettes.

Comment manger la soupe pho ?

Une fois que vous êtes prêt à manger, pincez quelques nouilles entre vos baguettes, en prenant soin d'inclure un morceau de viande, puis mangez. En même temps, avec votre autre main, prenez une cuillère à soupe de bouillon et slurpez rapidement. C’est comme ça que les Vietnamiens le font. Et une fois que les nouilles sont parties, portez le bol à vos lèvres avec les mains et finissez-le.

0 Commentaires